18.9.19

Monsieur de Simpel n'est plus ! Il avait 94 ans !

Avec tristesse, j'apprend aujourd'hui le décès de M. Jacques de Simpel, âgé de 94 ans.
En 1990, (si ma mémoire est  bonne) après une longue carrière au sein de la Biqueterie de Ploegsteert, en tant que responsable de l'entretien général, il avait offert, à l'occasion de son départ en retraite, le pot de l'amitié... illustré sur notre photo.
Nous garderons un bon souvenir de
"Monsieur De Simple"... comme on l'appelait avec sympathie.


1.9.19

C'était bien avant l' U.S.B.P.

Le hasard de nos divertissantes sorties m'a fait rencontré un vrai ancien Briqu'teux presque perdu de vue depuis belle lurette.
Avec lui aussi, et en attendant d'être servi de notre apéro, nos bavardages se sont concentrés sur notre passé commun : celui des années passées au sein de la Briqueterie de Ploegsteert.
Comme de bien entendu, quelques jours après, je reçois un invitation FB pour accepter un nouvel ami : Dany Verolleman. Nous avons été heureux de se revoir après tant d'années suivant notre mise à la retraite !
Et surprise !... de sa page, je déniche une très vieille photo en couleurs datée de ... 1967 montrant la toute nouvelle équipe de foot-ball corporatif baptisée BRISTAL

Elle est trop précieuse et je la pique pour la partager "entre camarades briquetiers".
Ma mémoire est-elle bonne ?
accroupis, de G à D : Michel Denolf, Jean-Pierre Allemeersch, x, Roland Allemeersch, Dany Verolleman
debouts : Christian Dewilde, Freddy Descamps, Jacques Schouteten, Jacques Corselis, Christian Werquin, un Charles, et l'entraineur Dewilde (?)




30.8.19

Le briqu'teux, Willy Claerhout, une encyclopédie mémorable !

Cette narration ne sera pas nécrologique, mais bien, et heureusement, nostalgique.
Quel plaisir avons-nous partagé, Willy et moi, lorsque nous étions... voisins de table au restaurant de la Warnave si cher à notre feu ami Yvan Grimmonpré.

D'emblée, on évoqua cette photo des années 70 prise, d'après une mise en scène, où les deux Willy Claerhout, (deux cousins), assis dans un séchoir, cassaient la croûte au lieu de se rendre au réfectoire du Centre Social.  C'était les débuts d'une campagne de sécurité menée par le biais du Briqu'Echo.

Willy grandit dans l'une des 6 maisons ouvrières jouxtant la "cantine".
A 14 ans, (c'était en 1951) il commença à travailler à la briqueterie pour la quitter après près d'un demi-siècle et bons et loyaux services !  Aussi, se fait-il encore aujourd'hui, une fierté d'avoir bossé pour les trois patrons Rémy, Joseph et Philippe.
L'un de ses premiers boulots fut :
- "Tu viens avec une brosse, un ramasse-poussière, un seau, une lampe à pétrole, et un bidon de pétrole. !"  Il lui fallait nettoyer l'intérieur d'un séchoir (au "mélange"), une tâche simple que le patron vint contrôler la bonne exécution avec une énorme "lampe de poche", longue comme ça. Le gamin Willy n'en avait vu une pareille !
- "Là,.. et là... c'est encore sale"....   Et Willy savait ce qu'il lui restait à faire !
Après quelques années, il fut  "rattaché" au "petit Stalton" qu'il a vu construire et démolir !  Sa mission, là-dedans, fut d'imiter les très nombreux ouvriers qui, chaque matin, avaient à ébarber les poutres, à l'aide d'un énorme burin pour enlever les bavures de béton.
Pus tard, il eut la chance de travailler auprès de Jacques De Simpel qui assurait toute la mécanique et l'entretien au sein de la briqueterie.
- "C'est de lui que j'ai tout appris : mon métier de mécanicien "    Une profession qu'il exerça tout au long de sa carrière, avec un soin attentif pour un travail bien fait,  dans divers départemenst et bien plus tard,  pour la société naissante "Ceratec" vers les années 80.

Tout au cours de notre conversation dinatoire et à bâtons rompus, Willy se délecta de raconter, non sans émotion, plusieurs anecdotes du "Grand Patron" à l'égard de sa famille, et particulièrement lors de la fête de S-Pierre, en 1935, quand Rémy De Bruyn apporta un bouquet de fleurs à sa maman lors de la naissance de sa soeur !

Les années ont passé et ont entrainé des changements et innovations inimaginables pour ceux de la génération des anciens.... qui deviennent de plus en plus rares.
A la fin du repas, nous étions vraiment heureux d'avoir pu évoquer de très nombreux souvenirs qui.... si on ne les écrit pas.... ils disparaîtront !
 - "Merci, Willy, pour ces agréables moments !"

Photo du Briqu'Echo, Willy tient sa tartine

Lors du rendez-vous de 2006, avec les pensionnés des années 60

16.7.19

Deux anciens Briqu'teux s'en sont allés !

Avec tristesse, nous apprenons aujourd'hui le décès de M. Jules Laenen, âgé de 98 ans.
Il fut durant de longues années le chef-responsable des argilières, devenues aujourd'hui le trésor de la RNOP.
L'argile, la terre, la flore, la faune, l'histoire n'avaient pas de secret pour notre ami Jules.
Gardons de lui un bon souvenir.






Une autre triste nouvelle nous est parvenue, il y a un mois environ.  Le décès de M. Jacques Kindt, âgé de 82 (?) ans. Il accomplit toute sa carrière au sein du bureau d'études.
Notons aussi qu'il fit partie du Comité de St-Nicolas pour lequel il apporta encore sa contribution bien longtemps après son entrée à la retraite.
Gardons de lui un bon souvenir.

12.7.19

Question pour les "fan" de la "RNOP"

La communication numérique par réseaux sociaux nous est tellement familière qu'instantanément on apprend tout ce qui se passe autour de nous dans notre étroit petit monde. Ainsi, quel étonnement ne m'a pas surpris lorsque que je vis que... "Un excavateur de la Briqueterie a pris la RN 58"...
En plus des tracteurs... il ne fallait encore ceux-là  !
Rien d'alarmant toutefois, ce ne faut qu'un court trajet pour la traverser !  L'excavateur déménagea tout simplement de terrasse !
Ce m'a donné l'envie de vous proposer une petite question à propos d'une photo prise il y a bien longtemps.
Sur la vue aérienne quadrillée de Google, qui peut me préciser la case d'où le photographe s'est posté pour prendre le cliché ci-dessous ?




6.4.19

Des Briqu'teux ne sont plus là. En leur souvenir...

 La grande famille des Anciens Briqu'teux de Ploegsteert est bien peinée, en ces mois printaniers de 2019.
Après le regretté patron Monsieur Joseph De Bruyn, et le responsable des ressources humaines Yvan Grimmonpré, décédés la même semaine,  suivis par le nicodème de service, Daniel Vandelanoitte, c'est avec tristesse que l'on apprend maintenant le décès de l'ancien chauffeur et peintre, Jacques Coussée.

Voici l'artiste, photographié en 1972-73, dans sa tenue de travail.


Peinture réalisée par J. Coussée















23.11.15

Dans l'espoir d'une belle continuation pour "Ploegsteert" !

Retraité depuis 12 ans  après avoir apporté mes services au sein des briqueteries de Ploegsteert durant 40 ans, il m'est venu à l'idée, le 19 août 2014 de créer ce blog afin d'évoquer l'ancien temps de la Briqueterie de Ploegsteert.
Aujourd'hui, sur ce modeste blog, sont parus 150 notes de souvenirs et 25 pages de séries photographiques, pour lesquelles, j'en suis convaincu, vous aurez pris plaisir à lire et à découvrir. Aussi, je tiens à vous remercier tous, pour votre fidélité à suivre ce site internet, ainsi que ceux qui ont bien voulu apporter quelques précisions et anecdotes supplémentaires aux différents événements d' une époque révolue. 

En conclusion finale, je termine par la photo de deux oeuvres artistiques, l'une picturale, l'autre sculpturale, qui ont été réalisées en guise de reconnaissance adressée à "Monsieur Joseph" à qui nous souhaitons une longue et paisible longévité. 

Merci à tous 

Caricature en terre cuite de Ploegsteert, posée sur un bloc de Barry,
réalisée par… MDW

Peinture demandée par le Fonds d Solidarité et réalisée par Jacques Coussée
à l'occasion des 30 ans d'ancienneté du Patron.